Article recharger sa climatisation

Pourquoi faire recharger sa climatisation ?

Tout savoir sur le fluide frigorigène

Les fluides frigorigènes R134a et R1234yf, utilisés dans les circuits d’air conditionné des véhicules, absorbent la chaleur de l’habitacle à basse température et basse pression à travers l’évaporateur, puis libèrent cette chaleur à une température et une pression plus élevée vers l’extérieur à travers le condenseur.

Présent dans le circuit frigorifique en phase liquide et gazeuse, dont la pression varie en fonction de la température, le fluide frigorigène s’échappe vers l’extérieur dès l’apparition de la moindre petite faille sur l’un des nombreux composants du circuit.

Comment savoir si on doit recharger sa climatisation ? 

Si la climatisation de votre véhicule produit moins de froid, il est probable qu’une recharge en fluide frigorigène soit nécessaire. Mais seul un spécialiste sera en mesure de vérifier le besoin d’une recharge, ainsi que l’origine du manque de performance.

Quelles sont les fréquences de recharge de ma climatisation ? 

La fréquence de recharge en fluide frigorigène est fortement variable et dépend de plusieurs critères. La qualité des composants utilisés pour la construction du circuit frigorifique, la fréquence d’utilisation et d’entretien, l’âge de votre véhicule (voir l’article : Les conseils des professionnels ECOCLIM pour l’entretien de votre climatisation). En moyenne, un système d’air conditionné véhicule est rechargé en fluide frigorigène tous les 4 ans.  Recharger son système de climatisation, à des fréquences rapprochées, est le signe d’une fuite récurrente sur le circuit. Fuite qu’il faudra identifier avant toute recharge.

Quelles sont les origines d’une fuite ?

Manque d’entretien, vieillissement des composants, choc lors d’un accident, la perte en fluide frigorigène peut avoir plusieurs origines.

L’assèchement des joints qui assurent l’étanchéité des nombreux raccordements sur le circuit est une cause de fuite fréquente. Pour limiter l’apparition d’une fuite sur un joint d’étanchéité, il est conseillé de mettre régulièrement l’air conditionné en marche, afin que l’huile véhiculée par le fluide frigorigène circule dans tout le circuit. La perméabilité des flexibles reliant les différentes parties du circuit frigorifique est la seconde cause de fuite rencontrée. Dues au vieillissement des matériaux entrant dans leur fabrication, ces fuites sont les plus difficiles à déceler. D’autres fuites, heureusement moins fréquentes, peuvent apparaître sur les principaux composants tels le compresseur, l’évaporateur ou le condenseur, notamment lors d’un choc.

Quelle que soit son origine, la fuite nécessite l’intervention d’un spécialiste.

Étanchéité du circuit d’air conditionné et écologie :

La réglementation (code de l’environnement) impose aux professionnels qui interviennent sur votre système de climatisation de systématiquement réparer les circuits non étanches. Depuis 2009, elle impose également de ne faire entretenir et réparer votre système de climatisation qu’à des entreprises possédant une attestation de capacité, sous peine de sanctions. Faire entretenir ou réparer votre climatisation par votre point de service ECOCLIM, c’est l’assurance de respecter la réglementation tout autant que l’environnement.

Les fausses idées reçues :

Le fluide frigorigène doit être renouvelé de façon périodique.

Non ! Il n’est pas utile, comme le prétendent certaines publications, de remplacer ou de nettoyer le fluide frigorigène à période régulière. Mis à part les pertes liées à des fuites, sa contamination par de l’humidité ou du gel de silicate provenant du filtre déshydrateur qui doit être remplacé au moins tous les 3 ans, sa composition chimique ne se modifie pas.

Lors d’une intervention sur le circuit, le fluide frigorigène de votre circuit est récupéré, recyclé et réinjecté par votre spécialiste ECOCLIM

Voir aussi les articles :

Recharge de votre climatisation : R134a ou R1234yf ?

L’entretien de votre climatisation oui, mais pas chez n’importe qui ! Rendez-vous dans votre Point de Service ECOCLIM.

Retour haut de page